Je ne suis pas une marchande de tapis

Vous avez flashé sur le korat, je vous comprends. Vous n’avez peut-être pas les moyens de vous en offrir un. Je comprends aussi, les temps sont durs pour tout le monde, la crise, tout ça, tout ça…

Moi non plus à l’époque de ma première korat je n’avais pas tellement les finances de me l’offrir, parce qu’il y avait d’autres priorités certains me reprocheront, mais je m’en suis donné les moyens. Et encore que son cher éleveur ne s’était pas venté de m’annoncer un prix brut lors de nos divers échanges, pour m’ajouter le jour J la TVA + prix des vaccins + identification… le tout en me tendant la chatonne sous le nez pour que je n’ai aucun moyen de refuser la hausse du prix, soit quelques centaines d’euros. J’ai l’honnêteté de vous annoncer le prix TOTAL, et de vous faire payer en plusieurs fois parce que je ne suis pas une sauvage et que je comprends qu’une telle somme peut être conséquente.

J’ai choisi d’avoir des chats, et jamais il ne me serait venu à l’esprit de négocier le prix en sachant tous les frais et taxes (encore faut-il que le-dit éleveur soit déclaré auprès du fisc… suivez mon regard…) qu’un éleveur doit assumer. Mais je n’aurais encore moins pensé demander qu’on me finance le transport pour venir les récupérer, « parce que vous comprenez, j’habite loin et ça va me coûter cher ».

Chers potentiels adoptants, que vous habitiez à 2 pas de chez moi, à Paris ou en Chine, croyez-vous sincèrement que je vais payer votre trajet/vol/train voire même l’hôtel pour que vous jouissiez pleinement d’un korat dont vous me négocieriez le prix une fois sur place ?! Sérieusement, c’est vous qui décidez d’adopter, à vous d’assumer la totalité des frais que cela engendre. Si ça vous coûte trop cher, laissez tomber l’idée, ou alors faites comme moi, donnez-vous les moyens même si ça doit reporter votre projet de quelques mois ou années. C’est un animal que vous adoptez bon sang, pas juste un bout de bidoche !

Pourquoi mes korats stérilisés sont à vendre et non à donner ?

socialisation intraspecifiqueComme vous avez pu le constater, je suis contrainte de replacer mes korats adultes stérilisés. Je ne m’étalerai pas sur les raisons, mais concrètement j’ai des clans que je suis obligée de séparer pour éviter des bagarres sanglantes. Je ne peux profiter de tous mes korats autant que je le souhaite, ils méritent un meilleur environnement chez une famille qui pourra leur donner plus d’attention.

Pourquoi je replace mes korats contre de l’argent ?

Pour faire le tri dans les adoptants

Depuis que j’ai mis des annonces, j’ai eu de nombreuses demandes d’adoption. Dernièrement, une qui n’aura pas même une réponse de ma part tellement l’expéditeur fait preuve d’une impolitesse effroyable.

Mes chats ne sont pas des objets. Ils ont vécu des années auprès de moi. Je les ai volontairement gardés pour compagnie parce que j’étais attachée à eux. Je ne peux pas me résoudre à les donner à quelqu’un d’opportuniste qui trouvera en l’adoption le moyen d’avoir un chat rare gratuitement, plus pour frimer que pour l’amour de la race.

Et si l’on me dit qu’on a peu ou pas de moyens pour acheter un chat, alors quid de l’entretien, de la nourriture, du vétérinaire en cas d’urgence ? Si l’on ne peut se permettre d’avoir un animal, alors on n’adopte pas ! C’est tout. On n’achète pas une voiture si l’on n’a pas les moyens de payer l’assurance ou de mettre de l’essence dedans !

L’élevage coûte cher

Si je replace mes korats stérilisés, c’est pour pouvoir continuer à travailler la race dont les spécimens non consanguins sont de plus en plus rares. Et cette rareté a un coût : importation, tests génétiques, entretien, vétérinaire, nourriture, taxes… Que j’ai des portées ou non, les frais restent les mêmes toute l’année.

Demandez au fermier du coin s’il donne ses vieilles vaches laitières au boucher. L’image est un peu extrême, mais c’est pour vous montrer qu’élever des chats ou des vaches c’est la même chose. Nous sommes agriculteurs, nous travaillons du vivant, et sommes tributaires de nos animaux. Le coût de mes korats stérilisés participera donc en partie au financement des charges.

Pour contribuer à la pérennité de la race

Zéphyr d’Adélaurïe – korat mâle thaï import

Si vous avez trouvé mon site, vous avez pu constater que les élevages en France se comptent sur les doigts d’une main. Ce qui signifie que les reproducteurs sont rares, et il est difficile de faire vivre une race naturelle avec peu de spécimens. Le korat est originaire de Thaïlande. Mais il est tout aussi rare dans son pays. Un programme de préservation lui est d’ailleurs consacré.

J’ai importé plusieurs korats de Bangkok, et mon devoir en collaboration avec d’autres éleveurs est d’éviter son extinction tout en maintenant une diversité génétique favorable à sa santé et son type. Tout cela a un coût que les particuliers ignorent.

EN ADOPTANT MES KORATS ADULTES VOUS CONTRIBUEZ DIRECTEMENT A LA PRESERVATION DE LA RACE !

Enregistrer

Un message qui n’aura pas de réponse

J’ai laissé quelques annonces sur internet pour l’adoption de mes korats stérilisés. J’ai reçu quelques mails et appels, certains très motivés, d’autres un peu moins. Mais le comble fut celui reçu hier soir par SMS à 22 h 33 :

un adoptant qui n'aura pas mes korats

On passera sur les fautes d’orthographe. Mais sachez que mes chats ne sont pas de simples bouts de bidoche et méritent des adoptants qui montrent un minimum de motivation dans leur démarche.

Alors envoyer un SMS à cette heure tardive, sans « bonjour », ni « oui » ni « merde », c’est aller droit dans le mur direct ! C’est un manque total de respect et de politesse à mon égard. Et ça, c’est rédhibitoire.

Alors à toi l’expéditeur dont j’ai eu l’obligeance de cacher le numéro, si tu me lis, sache que mes chats sont toujours disponibles, mais qu’ils n’iront certainement pas chez toi !

Enregistrer