Je ne suis pas une marchande de tapis

Vous avez flashé sur le korat, je vous comprends. Vous n’avez peut-être pas les moyens de vous en offrir un. Je comprends aussi, les temps sont durs pour tout le monde, la crise, tout ça, tout ça…

Moi non plus à l’époque de ma première korat je n’avais pas tellement les finances de me l’offrir, parce qu’il y avait d’autres priorités certains me reprocheront, mais je m’en suis donné les moyens. Et encore que son cher éleveur ne s’était pas venté de m’annoncer un prix brut lors de nos divers échanges, pour m’ajouter le jour J la TVA + prix des vaccins + identification… le tout en me tendant la chatonne sous le nez pour que je n’ai aucun moyen de refuser la hausse du prix, soit quelques centaines d’euros. J’ai l’honnêteté de vous annoncer le prix TOTAL, et de vous faire payer en plusieurs fois parce que je ne suis pas une sauvage et que je comprends qu’une telle somme peut être conséquente.

J’ai choisi d’avoir des chats, et jamais il ne me serait venu à l’esprit de négocier le prix en sachant tous les frais et taxes (encore faut-il que le-dit éleveur soit déclaré auprès du fisc… suivez mon regard…) qu’un éleveur doit assumer. Mais je n’aurais encore moins pensé demander qu’on me finance le transport pour venir les récupérer, « parce que vous comprenez, j’habite loin et ça va me coûter cher ».

Chers potentiels adoptants, que vous habitiez à 2 pas de chez moi, à Paris ou en Chine, croyez-vous sincèrement que je vais payer votre trajet/vol/train voire même l’hôtel pour que vous jouissiez pleinement d’un korat dont vous me négocieriez le prix une fois sur place ?! Sérieusement, c’est vous qui décidez d’adopter, à vous d’assumer la totalité des frais que cela engendre. Si ça vous coûte trop cher, laissez tomber l’idée, ou alors faites comme moi, donnez-vous les moyens même si ça doit reporter votre projet de quelques mois ou années. C’est un animal que vous adoptez bon sang, pas juste un bout de bidoche !