fbpx

Les chatons korat dans leurs nouvelles familles

Le travail d’éleveur n’est pas qu’une partie de plaisir, et laisser partir les korat que l’on a fait naître et que l’on a choyés est l’une des choses les plus difficiles (même si l’on retrouve pour la Xème fois encore un pipi ou un caca sur la couette qui vient d’être lavée déjà 3 fois depuis le matin et que l’on jure d’arrêter le métier après cette ultime portée !).

On a beau se blinder, quand le jour J arrive on n’en mène pas large quand les propriétaires viennent récupérer leur korat. Pour ma part, je me suis rarement trompée dans le choix des familles, et j’ai la chance d’avoir régulièrement des nouvelles et même des photos.

Avec l’accord des adoptants, je mettrai cette page à jour régulièrement pour vous montrer l’évolution des korat nés chez moi.

  • Naya d'Adélaurïe
    Naya d’Adélaurïe
  • Nahikari d'Adélaurïe
    Nahikari d’Adélaurïe
    chaton korat d’adélaurïe
  • Nahikari d'Adélaurïe
    Nahikari d’Adélaurïe
    chaton korat d’adélaurïe
  • Nahikari d'Adélaurïe
    Nahikari d’Adélaurïe
    chaton korat d’adélaurïe
  • Nahikari d'Adélaurïe
    Nahikari d’Adélaurïe
    chaton korat d’adélaurïe

Vous avez adopté un de mes korat et vous voulez le mettre en avant sur le site ? Envoyez-moi des photos et éventuellement votre témoignage.

Fermer le menu